Publicitéx
Trafic


"50/30 km/h en localité"

Fin 2006, la Suisse comptait 2057 zones 30 et 211 routes à orientation trafic réaménagées, comme le montre une évaluation du modèle « 50/30 km/h en localité »du bpa – Bureau de prévention des accidents. Ces chiffres vont dans la bonne direction, mais bien des efforts restent encore à consentir pour sécuriser les routes en localité, qui demeurent le théâtre de nombreux accidents (17 000 blessés et 141 tués en 2007).

Le modèle « 50/30 km/h en localité »du bpa se fonde sur la distinction, dans le réseau routier en localité, entre les routes à orientation trafic et les routes d'intérêt local. S'il faut limiter la vitesse à 50 km/h sur les premières et les sécuriser grâce à des mesures d'aménagement afin qu'elles conservent leur capacité et leur attractivité pour le traffic roulant, la limitation à 30 km/h doit être de rigueur sur les secondes dans les quartiers résidentiels de l'ensemble du territoire communal. Les zones 30 améliorent en effet la sécurité et la qualité de vie dans les quartiers. La conduite est apaisée, les émissions sonores et de susbtances nocives diminuent. Le nombre et la gravité des accidents baissent, les trajets scolaires sont moins dangereux, les usagers vulnérables se sentent olus en sécurité. Et ce, sans que la perte de temps pour les automobilistes soit sensible.

Le bpa, centre suisse de compétences pour la prévention des accidents, a procédé à l'évaluation de son modèle « 50/30 km/h en localité » Il en ressort que le nombre de zones 30 mises en place est bien plus élevé qu'escompté, mais que peu de routes à orientation trafic ont fait l'objet de réaménagements.
Pour de plus amples informations: www.bpa.ch/French/medien/Pages/2008_11_25.aspx
Plus d'informations en ligne :
Rédigé le 09.12.2008


Donnez votre avis

Les commentaires sont modérés, merci de patienter avant la parution sur le site !

Validation
9 + 9 = 

Trafic