Publicitéx
Automoto


Park anr ride: enquête TCS

Alors que Ljubljana ne dispose que d'un équipement P+R de 217 places, Rome propose 31 installations avec 13'000 places de parc. L'agglomération parisienne (Île-de-France) s'inscrit en tête avec 547 installations proposant plus de 100'000 places. Dans le classement selon le nombre d'habitants, Luxembourg l'emporte avec 50 places pour 1000 habitants devant Genève qui offre 26 places pour 1000 habitants. Mais l'agglomération de Genève vend chèrement ses services: pour un visiteur, 12 heures de stationnement coûtent CHF 42 (28 euros) au Parc Relais Etoile, montant auquel il faut ajouter CHF 3 (2 euros) par personne pour le déplacement en transport public. Les exploitants des P+R genevois semblent miser avant tout sur les pendulaires: un abonnement mensuel coûte entre CHF 110 et CHF 130 (73 et 86 euros) y compris l'abonnement de transports publics. Reste que les P+R de Genève sont les plus chers du test avec en moyenne CHF 22 soit 15 euros pour 12 heures, alors que la moyenne des autres villes européennes examinées est de 4,80 euros.

D'une manière générale, les experts ont critiqué l'absence d'une stratégie P+R uniforme dans les villes testées. Copenhague, Bruxelles, Madrid, Lisbonne et Zagreb n'ont pas de système P+R. A Bruxelles, par exemple, cette lacune s'explique par l'absence de volonté politique commune entre la ville et la campagne. Il existe aussi de grandes différences au niveau de l'accessibilité des équipements P+R: si à Cologne on ne marche que 100 à 200 mètres, Berlin impose des déplacements à pied allant jusqu'à 800 m.
Plus d'informations en ligne :
Rédigé le 21.01.2009 | Joëlle Gilliéron


Donnez votre avis

Les commentaires sont modérés, merci de patienter avant la parution sur le site !

Validation
2 + 5 = 

Automoto