Publicitéx
Automoto


La nouvelle Panamera

La société Dr. Ing. h.c. F. Porsche AG, sise à Stuttgart, révèle l’innovant concept d’intérieur de sa quatrième série-modèles. Dès son lancement commercial, prévu en Suisse le 10 septembre 2009, la Panamera pourra être commandée dans la motorisation V8 la plus puissante et équipée de finitions luxueuses.

Avec une console médiane qui traverse tout le véhicule, du tableau de bord aux sièges arrière, le Gran Turismo quatre places offre une grande spaciosité à tous les occupants et une sensation de conduite nouvelle. L’habitacle propose au conducteur des conditions optimales en termes d’ergonomie et souligne la sphère personnelle de chaque passager autour de sièges indépendants, sur mesure. Une assise basse et un volant sport aplati confèrent un contact direct avec la route, typique des véhicules Porsche. Outres ces valeurs classiques, l’intérieur Panamera peut être personnalisé à volonté ou presque. Les éléments en cuir lisse ou naturel sont déclinés en 13 couleurs et associations de matériaux, dont quatre équipements bicolores qui se marient à sept décors intérieurs en option - parmi eux des matières exclusives, tel le carbone ou le bois à pores apparents « Olive Natur ».

Sur demande, la Panamera peut embarquer la climatisation automatique quatre zones avec réglage indépendant de la température, de la puissance de soufflerie et de la répartition des flux d’air à chaque place. A bord, la sécurité des occupants en cas d’accident est assurée, de série, par les airbags conducteur, passager avant, rideau, plus – à l’avant – des airbags latéraux et genoux. A l’arrière, les airbags latéraux sont optionnels.

Panamera S et 4S arborent de série des sièges confort à réglage sportif à l’avant, avec huit positions de réglage électrique pour garantir des trajets agréables. A l’arrière, deux sièges indépendants avec accoudoir central rabattable offrent une généreuse garde à la tête et aux genoux, même pour les passagers de grande taille. Quant à la Panamera Turbo, le réglage électrique de ses sièges se conjugue à un pack Memory Confort, qui prévoit en sus une prolongation de l’assise ainsi qu’un soutien lombaire et le réglage électrique de la colonne de direction. Sur demande, d’autres alternatives, notamment des sièges sport adaptatifs ou conforts électriques multivoies, peuvent être commandés pour l’arrière.

Pour la première fois sur une Porsche, le système optionnel High-End Surround Sound, signé par la prestigieuse manufacture berlinoise Burmester – l’une des plus célèbres au monde - garantit une écoute suprême. Jamais auparavant une surface totale de membranes actives si grande n’avait été prévue dès la phase de conception d’un véhicule, puis produite en série. En effet, plus de 2 400 centimètres carré confèrent un son digne d’une salle de concert, grâce à 16 haut-parleurs qui gèrent une puissance totale de plus de 1 000 watts via 16 canaux d’amplis, rendant une acoustique unique, complété par un subwoofer actif de 300 watts de classe D.

Côté coffre à bagages, le concept Panamera brille par son usage au quotidien: en ouvrant le hayon, quatre valises peuvent être facilement logées derrière les sièges arrière, sachant que la hauteur disponible est suffisante pour les transporter à la verticale. Le volume du coffre des Panamera S et 4S s’élève à 445 litres tandis que la Panamera Turbo peut accueillir 432 litres. En rabattant les deux dossiers des sièges, ces valeurs atteignent même un total impressionnant de 1 250 litres.

La Panamera sera tout d’abord lancée sur le marché exclusivement animée d’un V8 avec traction arrière ou intégrale: l’entrée de gamme, la Panamera S, sera propulsée par un 4,8 litres V8 développant 400 Ch (294 kW). La force motrice est transmise aux roues arrière via la PDK 7 rapports (la boîte à double embrayage signée Porsche), proposée en option. Le sprint de 0 à 100 km/h est réalisé en 5,4 secondes, sachant que la vitesse culmine à 283 km/h. La consommation, selon la norme EU5, affiche 10,8 l/100 km pour 253 g/km de CO2 émis. Le prix de la Panamera S associée à la boîte PDK a été fixé à CHF 153 653,20. De série, la Panamera S est dotée d’une boite manuelle six vitesses et peut être acquise dès CHF 147 900.-.

Quant à la sportive Panamera 4S, elle abrite un 4,8 litres V8 de 400 Ch (294 kW) et la PDK 7 rapports transmet la traction aux quatre roues. Le bolide sprinte de 0 à 100 km/h en 5,0 secondes pour une vitesse maximale de 282 km/h. La consommation, d’après la norme EU5, a été mesurée à 11,1 l/100 km et les émissions de CO2 à 260 g/km. La Panamera 4S coûte CHF 159 900.-.

Pour finir, le top-modèle Panamera Turbo est équipé d’un 4,8 litres V8 bi-turbo développant 500 Ch (368 kW). La boîte PDK 7 rapports se charge de transmettre la force motrice aux quatre roues. La traction intégrale fonce de 0 à 100 km/h en 4,2 secondes et atteint sa vitesse de pointe à 303 km/h. La consommation normée affiche 12,2 l/100 km, les émissions de CO2 sont annoncées à 286 g/km. La Panamera Turbo peut trouver acquéreur dès CHF 216 100.-. Tous les prix s’entendent TVA incluse.

Toutes les versions sont dotées de l’injection directe d’essence, d’un système de traction à faible frottement et d’une carrosserie de construction légère. De plus, tous les modèles Panamera associés à la boîte à double embrayage signée Porsche (PDK) reçoivent la nouvelle fonction Auto Start-Stop. Elle coupe automatiquement le moteur lorsque le véhicule est à l’arrêt et que le frein est actionné – notamment à un feu ou dans des embouteillages.
Plus d'informations en ligne :
Rédigé le 14.02.2009


Donnez votre avis

Les commentaires sont modérés, merci de patienter avant la parution sur le site !

Validation
5 + 5 = 

Automoto