Publicitéx
Nouveauté


L’Opale 2E

A vocation urbaine la petite Opale est le fruit de 3 ans de développement et plus de 20 ans d’expérience. Agile en ville, elle s’intègre parfaitement au trafic grâce à des accélérations franches et un freinage efficace. Petite dehors, spacieuse dedans, carrosserie polyester, moteur AC parmi les plus performants, batterie Lithium Ion Polymère; l’Opale est la plus légère du marché.
Sa carrosserie est produite en France près des Sables d’Olonne par la société Bellier Automobiles.
Le concept électrique a vu le jour sous l’impulsion de Pierre et Sylvain Scholl, deux spécialistes de la motorisation électrique, bien connus depuis 1985 dans le milieu du véhicule propre.

Légèreté synonyme d’économie
Pourquoi attacher autant d’importance au poids ? Dans la phase d’accélération le poids du véhicule influence beaucoup l’énergie dépensée pour déplacer le véhicule. Par définition, il faut être léger pour être sobre !
Autos & Energies, en étroite collaboration avec Bellier Automobiles, s’est penchée sur un concept de véhicule électrique affichant 400 kg à vide sans batterie et pouvant s’inscrire dans la catégorie quadricycles à moteur, telle que définie par la législation suisse, législation alignée aujourd’hui sur la réglementation européenne.
Ce concept demande des concessions : intérieur simple, utilisation de matériaux légers pour les garnitures, minimum d’accessoires (les options ne sont pas comptabilisées dans le poids à vide), batterie de dernière génération, ni Airbag ni ABS.

Légèreté et sécurité
La carrosserie en fibre de verre possède un important pouvoir d’absorption des chocs en cas de collision violente.
La position des batteries sous la caisse, cloisonnées entre les poutrelles du châssis, garantit un maximum de sécurité en cas de collision frontale ou en chaîne et lors d’un retournement.
A ce sujet, dans les années 90, des crash test soutenus à l’époque par l’OFEN (Office fédéral de l’énergie) avaient clairement démontré l’efficacité d’un tel concept.
Cependant, le conducteur doit prendre conscience qu’il est au volant d’un quadricycle et non pas d’une voiture conventionnelle. Cela ne doit pas l’empêcher d’apprécier pleinement l’augmentation de sécurité par rapport à la conduite d’un deux roues.

Conduire l’Opale 2E
Il faut 30 secondes pour être à l’aise au volant de l’Opale 2E.
Les nombreux tests effectués avec des conducteurs aux profils diamétralement opposés ont clairement montré que l’utilisateur est à l’aise aux commandes de l’Opale 2E au bout de quelques secondes.
Le tableau de bord est conventionnel, assis derrière le volant, on domine la route comme dans une grande voiture.
L’absence de bruit est le seul facteur déstabilisant ; l’utilisateur a l’impression d’avoir « calé », mette crainte disparaît rapidement dès la première pression sur la pédale d’accélérateur.
Pour conduire l’Opale 2E, aucune manoeuvre compliquée ; nous l’avons voulue simple, sans instrumentation inutile, sans gadget lourd et gourmand en énergie.

Des tests extrêmes pour une citadine
La neige, la boue, l’eau, rien n’a été épargné au prototype Opale 2E. Bien que conçue pour la ville, nous l’avons testée dans des conditions extrêmes, pour vérifier la fiabilité de notre motorisation et afin d’apprécier sa tenue de route dans de mauvaises conditions.
Si par exemple, les tests eau-boue nous ont permis de valider l’étanchéité des caissons contenant l’électronique commande moteur et les batteries, qui sont les organes les plus vulnérables de la chaîne de traction, les tests sur neige nous ont confirmé son bon comportement sur route glissante.
En ne laissant rien au hasard, nous sommes certains d’offrir à notre clientèle une voiture électrique prête à affronter toutes les situations.

Une voiture électrique aux multiples applications
Développée essentiellement pour le transport de personnes, l’Opale 2E se prête
admirablement bien aux livraisons ou à toute autre utilisation professionnelle. Autos & Energies propose des aménagements intérieurs au gré du preneur.

Imposition/coûts d’exploitation
- Fiscalement l’Opale 2E est imposée au minimum.
- Consommation en position éco = 12.5 KWh/100 km, soit env. 1.50 CHF/100 km
- Consommation en position sport = 20.5 KWh/100 km soit env. 2.20 CHF/100 km
- Amortissement moyen du coût batterie = 0.15 CHF/km (pour une batterie LiFePO4)

Nos premiers clients
Depuis plusieurs mois l’aéroport International de Genève utilise une Opale.
La FSASD lancera prochainement une opération soins à domicile en véhicule électrique avec l’Opale.
Plus d'informations en ligne :
Rédigé le 20.02.2009


Donnez votre avis

Les commentaires sont modérés, merci de patienter avant la parution sur le site !

Validation
2 + 5 = 

Nouveauté