Publicitéx
Automoto


Tests sur les navigateurs portables

Cinq navigateurs portables et sept logiciels de navigation pour téléphone portable ont été testés. Résultat: les appareils portables sont au point, faciles à installer et simples à manier tout en offrant une multitude de fonctions supplémentaires. En revanche, les logiciels de navigation chargés sur les téléphones mobiles conviennent plutôt aux usagers versés dans la technique. De plus, leur bon fonctionnement demande beaucoup de patience pour certains modèles.

Le bilan général des navigateurs portables est bon. Cinq appareils ont été mis à l'épreuve: Blaupunkt Travelpilot 700, Garmin Nüvi 765 T, Merian Scout P, Navigon 7310 et TomTom Go 940 Live. Certains fabricants proposent quelques fonctions supplémentaires comme par exemple la vidéo-navigation ou le bilan écologique pour se distinguer de leurs concurrents. Ce test ne portait cependant que sur les fonctions touchant à la navigation. Tous les appareils ont obtenu des notes variant entre "recommandé" et "très recommandé".

Le système de vidéo-navigation Blaupunkt comprend une caméra qui envoie des images en temps réel sur l'écran et qui peut reconnaître les signaux de limitation de vitesse. Il faut cependant veiller, en l'installant, à ce que la ventouse ne pénètre pas dans l'image filmée par la caméra intégrée. De plus, le dispositif doit être monté de manière à ne pas restreindre le champ de vision du conducteur.

Garmin se préoccupe de la consommation de carburant. Son navigateur calcule le bilan écologique sur la base du mode de conduite, de la vitesse, des accélérations et des freinages. Il est également possible de dresser une vue d'ensemble des coûts. Point faible: ce système ne tient compte ni de profils personnalisés, ni du profil du véhicule et de la géographie en établissant son bilan.

Le Merian Scout P est proposé avec un nouveau logiciel et à un prix moins élevé que son prédécesseur. Sa particularité consiste en un volumineux guide touristique qui offre une multitude d'informations. Ses fonctions de navigation à proprement parler ne se distinguent cependant guère de celles de ses concurrents.

Le Navigon 7310 a reçu une commande vocale pour les adresses est les sous-menus. Il suffit de presser sur "Options" pour l'activer. La commande vocale n'est cependant pas systématiquement appliquée. Côté navigation, cet appareil propose, si cela paraît possible et utile, trois itinéraires avec indication des distances et des durées.

Tomtom offre les dernières informations routières grâce à la nouvelle fonction Live qui reçoit les informations transmises en direct et de façon anonyme par d'autres usagers et des utilisateurs de téléphones portables. Ce système a parfaitement fonctionné lors du test réalisé en Allemagne. Après une période d'essai gratuite de trois mois, ce service coûte environ 15 francs par mois. Il fonctionne en Suisse, en Allemagne, en France, en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas. Les utilisateurs qui préfèrent les informations radio TMC gratuites ou souhaitent recevoir des informations routières dans d'autres pays doivent acheter en plus un récepteur TMC.
Plus d'informations en ligne :
Rédigé le 24.06.2009 | Joëlle Gilliéron


Donnez votre avis

Les commentaires sont modérés, merci de patienter avant la parution sur le site !

Validation
5 - 4 = 

Automoto