Publicitéx
Automoto


Moins de décès dus à la circulation

Depuis le chiffre record des années 1970, le nombre des personnes tuées dans un accident de la circulation a considérablement diminué. En 2008, il a atteint la valeur la plus basse jamais enregistrée depuis la Seconde Guerre mondiale alors que, durant la même période, l’effectif de la population est passé de 4,5 à 7,7 millions et que le parc des voitures de tourisme a été multiplié par 63, atteignant près de 4 millions.

Recul marqué du nombre des blessés graves et de celui des tués en voiture
De 2000 à 2008, le nombre des personnes tuées ou grièvement blessées a diminué de 24%. La baisse a été significative chez les occupants d’une voiture (-35%), légèrement plus que chez les piétons (-32%). Chez les occupants d’une voiture, le port de la ceinture de sécurité permet de réduire la gravité des conséquences de l’accident. D'après les rapports de police, 93% des personnes légèrement blessées en 2008 avaient bouclé leur ceinture de sécurité, contre seulement 73% des personnes gravement blessées ou tuées.

Risque accru pour les conducteurs de deux-roues et les piétons
Près de la moitié (48%) des personnes tuées ou gravement blessées étaient des cyclistes, des cyclomotoristes ou des motocyclistes, alors que leurs deux-roues ne représentaient que 23% des véhicules impliqués dans un accident. Les voitures de tourisme étaient par contre impliquées dans 62% des accidents ayant causé des lésions corporelles. Leurs occupants ne représentaient toutefois que 34% des personnes gravement blessées ou tuées. Les conséquences d’un accident de la circulation s’avèrent ainsi beaucoup plus graves pour les conducteurs de deux-roues. Les risques sont aussi plus grands pour les piétons. Comptant pour seulement 7% des usagers impliqués dans un accident de la circulation, ils représentent en effet 14% des personnes gravement blessées ou tuées.

La majorité des accidents dans les localités
Deux tiers des accidents ayant causé des lésions corporelles se sont produits à l’intérieur d’une localité (13'677), 26% hors des localités et 9% sur une autoroute. La part des accidents mortels et de ceux ayant causé des blessés graves est toutefois nettement plus élevée hors des localités (29%) qu’à l’intérieur de ces dernières (21%) ou que sur les autoroutes (17%).
Plus d'informations en ligne :
Rédigé le 20.08.2009 | Joëlle Gilliéron


Donnez votre avis

Les commentaires sont modérés, merci de patienter avant la parution sur le site !

Validation
1 + 8 = 

Automoto