Publicitéx
Trafic


Le TCS en alerte

Lorsque le mercure tombe sous le zéro, le nombre d'appels au numéro 140 de l'assistance routière explose. Durant les deux derniers jours, la Patrouille TCS est intervenue deux fois plus souvent que lors d'une journée moyenne. Ce froid de canard fait surtout souffrir les batteries.

La rigueur de l'hiver actuel pose des problèmes à de nombreux automobilistes. Selon Michael Flury, chef d'intervention auprès de l'assistance routière du TCS, le numéro de téléphone 140 a reçu plus de 2’250 appels dimanche dernier. Lundi aussi, une intense activité régnait chez les 250 patrouilleurs du TCS qui sont intervenus plus de 2’500 fois au total.

Les automobilistes les plus touchés sont ceux qui doivent parquer leur voiture à la belle étoile ou encore les touristes qui ne parviennent plus à faire démarrer leur véhicule après une journée de ski. Les spécialistes du TCS rappellent que les températures négatives affectent le bon fonctionnement des batteries. Ils recommandent donc de déclencher les consommateurs d'électricité – radio, lecteur CD, ventilateur, chauffage des sièges, etc. – avant de lancer le moteur.

Il faut savoir aussi qu'une batterie de démarrage a une durée de vie moyenne d'environ cinq ans. Il vaut toujours la peine de faire tester la batterie dans un des 18 centres techniques du TCS. Pour répondre aux dures sollicitations par les grands froids, la batterie doit aussi être complètement chargée.

Les patrouilleurs du TCS s'occupent chaque année d'environ 300’000 pannes. Dans plus de 86% des cas, les automobilistes en détresse peuvent reprendre la route après l'intervention des spécialistes du TCS.
Plus d'informations en ligne :
Rédigé le 06.01.2010 | Joëlle Gilliéron


Donnez votre avis

Les commentaires sont modérés, merci de patienter avant la parution sur le site !

Validation
1 - 8 = 

Trafic