Publicitéx
Automoto


Porsche: nouvelle Boxster

Avec son Boxster RS 60 Spyder limité à 1 960 unités, présenté en Première suisse, le constructeur allemand souligne que la marque Porsche n’a rien perdu de sa légendaire attractivité. Couleur, forme, équipement et philosophie, tout à bord de cette sportive décapotée rappelle l’ère des voitures de courses des années 60. De plus, le Boxster comme le Cayman (série modèles 987), morceaux choisis de la série 911 (série modèles 997), ainsi que les nombreux membres de la famille Cayenne – notamment le nouveau Cayenne GTS – complètent l’attrayante palette de produits Porsche.

Première suisse pour le Boxster RS 60 Spyder, en série limitée
Porsche, forte d’innombrables victoires par catégorie, a pu enfin, avec le type 718 RS 60 Spyder, défier avec succès les grosses cylindrées concurrentes: en 1960, le constructeur effectue sa première percée au classement général d’une des courses d’endurance les plus prestigieuses dans le cadre du championnat du monde des marques de l’époque. Cela se passe sur le territoire américain, un marché stratégique. Le duo Hans Herrmann/Olivier Gendebien se place sur la plus haute marche du podium à l’issue des 12-Heures de Sebring (Floride). Aujourd’hui, en 2008, Porsche présente, au 78ème Salon automobile de Genève, une nouvelle version de sa sportive à moteur central: le Boxster RS 60 Spyder, qui, de par sa couleur, ses formes, son équipement et sa philosophie fait revivre le règne de Porsche sur les courses automobiles dans les années 60.

Le nouveau Boxster RS 60 Spyder reprend l’élan et le purisme du célèbre bolide biplace avec moteur central. La poupe, qui arbore de série le pack SportDesign, le démarque indéniablement du Boxster S. Son échappement revu et corrigé – composé d’un dispositif sport associé à un embout bitube – augmente la puissance à 303 Ch. Des entretoises campent les roues 19 pouces SportDesign (de série) de façon encore plus marquée dans les passages de roues. Toujours de série, le PASM (Porsche Active Suspension Management) veille à ce que le plaisir de conduire soit tant sportif que confortable.

La couleur extérieure, argent métallisé GT, est délibérément soulignée par le contraste qu’elle offre par rapport aux finitions intérieures en cuir naturel rouge carrera, associé à la capote de même teinte. Au choix, l’habitacle peut se décliner en cuir naturel gris foncé, sachant que la capote assortie est noire. La qualité de l’équipement est incomparable: seuils de série en acier spécial arborant l’inscription RS 60 Spyder, pommeau de levier de vitesses sportif, incrustations spéciales dans les bandes médianes des sièges sport et des contre-portes, couronne de volant et levier de frein à main gainés de cuir confèrent à ce sprinter son style exclusif. La proue n’a rien à envier aux autres parties en termes de sportivité. Les cadrans de l’instrument combiné sont peints en argent métallisé GT. La suppression de la visière fait ressortir la taille du compte-tours, au centre, tandis que les deux afficheurs ronds très puristes, de part et d’autre, donnent au cockpit son atmosphère de voiture de course. Cette impression est confirmée par une série de détails raffinés: pare-brise cerclé de noir et feux arrière rouges, comme la console centrale, coques des dossiers et arceau de sécurité peints en argent métallisé GT, parfaitement assortis aux ceintures de sécurité.

Le nouveau Boxster RS 60 Spyder est limité d’après sa désignation à 1 960 unités, spécialement signalisées par la plaquette argentée apposée au couvercle de la boîte à gants. Le Porsche Boxster RS 60 Spyder série limitée sera introduit en mars 2008, au prix de CHF 97 800.-, TVA incluse.
Plus d'informations en ligne :
Rédigé le 18.02.2008 | Joëlle Gilliéron


Donnez votre avis

Les commentaires sont modérés, merci de patienter avant la parution sur le site !

Validation
3 + 3 = 

Automoto