Le bois devient une composante déterminante du développement durable : Claude Haegi

WOODRISE, le 1er congrès mondial dédié aux immeubles bois moyenne et grande hauteur s’est déroulé du 12 au 15 septembre à Bordeaux, un vrai tournant pour le bois.

20 nations et plus de 1500 acteurs internationaux de la filière bois se sont donné rendez-vous, actant la reconnaissance unanime du bois comme matériau essentiel au développement de la ville durable.

Véritable tendance émergente dans différentes villes du monde, comme à Bordeaux, les immeubles bois de moyenne et grande hauteur contribuent à repenser l'aménagement des territoires, en répondant aux défis environnementaux associés. L’événement international, a permis de mieux comprendre cette tendance et a fédéré les délégations officielles autour de 4 objectifs :

  • Confirmer l'internationalisation de la demande de constructions bois de moyenne et grande hauteur, en lien avec l'exigence de territoires bas carbone,
  • Démontrer l'excellence scientifique et technologique internationale en la matière,
  • Détecter les opportunités de développement économique et leurs conditions de mise en œuvre, dans une logique d'économie circulaire,
  • Associer les donneurs d'ordre et les investisseurs publics et privés à ces nouveaux marchés.


« Le bois devient une composante déterminante du développement durable » : tel était le message porté par Claude Haegi, dirigeant la délégation suisse à cette occasion.

Rédigé le 14.09.2017 | L' Extension


Donnez votre avis

Les commentaires sont modérés, merci de patienter avant la parution sur le site !

Validation
8 - 6 =