Les Genevois envoient un message d'amour à Doris Leuthard !

Les Journées portes ouvertes ferroviaires lémaniques des 23 et 24 septembre 2017 ont permis aux résidents de l'agglomération genevoise d'envoyer un signal fort à l'attention de Berne : « Genève aime le train: mettez notre futur sur les rails ! ». Des milliers de cartes postales portant ce message ont été adressées à la conseillère fédérale Doris Leuthard, cheffe du Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC).

Les Genevois ne veulent plus être les parents pauvres du développement ferroviaire fédéral. L'Office fédéral des transports prépare actuellement le message du Conseil fédéral qu'il délivrera le printemps prochain aux Chambres concernant la tranche d'investissement 2030-2035 en matière de développement ferroviaire. La halte de Vernier – Châtelaine, de même que la mise en place de la cadence au ¼ d'heure sur la ligne Cornavin – Vernier – La Plaine ne font actuellement pas partie de ce message. Lors des négociations, la conseillère fédérale Doris Leuthard, chargée du DETEC, ayant laissé entendre que Genève n'aime pas le train.

Le Journées portes ouvertes ferroviaires lémaniques des 23 et 24 septembre 2017 lui ont donné tort. Plus de 30'000 personnes, originaires de toute l'agglomération franco-valdo-genevoise, se sont déplacées sur l'ensemble des sites placés sous la bannière « Genève aime le train ». Les visiteurs en ont profité pour faire passer un message fort à destination de Mme Leuthard en lui adressant des milliers de cartes. L'opération a été prolongée sur les réseaux sociaux. « Les Genevois ont remis les pendules à l'heure, se réjouit le conseiller d'Etat Luc Barthassat, chargé du DETA. La balle est désormais dans le camp de Berne. »

Retrouvez toutes les photos et vidéos de la manifestation sur la page Facebook GE-Transports.
Rédigé le 25.09.2017 | L' Extension


Donnez votre avis

Les commentaires sont modérés, merci de patienter avant la parution sur le site !

Validation
6 - 5 =