Publicitéx
Transfrontalier


Observatoire transfrontalier des personnels de santé : premières données chiffrées et une réflexion commune engagée

Créé il y a tout juste un an, sous l’égide de la Commission santé du Comité régional franco-genevois, par le département de l’emploi, des affaires sociales et de la santé (DEAS) du canton de Genève et l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes, l’observatoire transfrontalier des personnels de santé vient de publier ses premiers résultats.

Les huit établissements contributeurs ont permis de recueillir des données sur les parcours des professionnels de santé et identifier les besoins en personnel des systèmes de santé respectifs. Ces indicateurs documentent et nourrissent la réflexion commune concernant les vacances de postes, les flux de personnel ? recrutements et départs ?, le recours aux stages, et contribuent ainsi à la lutte contre la pénurie des professionnels de santé de part et d'autre de la frontière.

Pour cette première année d’étude, le champ d’observation a volontairement été limité aux établissements publics du champ sanitaire, avec un focus sur les deux professions largement prédominantes et impactées par la transfrontalité : les aides-soignant-e-s et les infirmier-ère-s.

Les données récoltées confirment que 80% des personnels de santé du territoire travaillent dans les établissements sanitaires publics. Les infirmiers et les aides-soignants représentent 94% des effectifs dans les établissements publics de la Haute-Savoie et 72% côté genevois. En 2015, plus de 5800 infirmiers et 3470 aides-soignants ont été recensés dans les établissements participant à l’étude.

Téléchargez le communiqué de presse
Rédigé le 16.01.2017 | L' Extension


Donnez votre avis

Les commentaires sont modérés, merci de patienter avant la parution sur le site !

Validation
9 - 4 = 

Transfrontalier