Publicitéx
Développement durable


Enfin une publication de référence pour les start-ups cleantech suisses

L’application de la stratégie énergétique 2050, décidée il y a quelques semaines par le peuple suisse, nécessitera des technologies et des savoir-faire qui permettront de franchir sans encombre la transition sans nucléaire. Dans ce contexte, il est primordial de connaître quelles sont les entreprises qui travaillent au quotidien pour proposer des technologies de premier plan. Le panorama des start-ups cleantech, réalisé par CleantechAlps, en partenariat avec eqlosion, l’Office fédéral de l’énergie et la Commission pour la technologie et l’innovation et avec le soutien de Switzerland Global Enterprise, souhaite donner à ces jeunes entreprises la visibilité qu’elles méritent. Sur environ 90 pages, ce document donne un aperçu des compétences helvétiques en matière de technologies propres et détaille les mécanismes de financement qui permettent de soutenir les jeunes entreprises vertes. Le document est disponible gratuitement et dès maintenant en français et en allemand.

Les start-ups sont une composante importante de la branche des cleantech en Suisse et constituent potentiellement une part non négligeable du tissu économique et de la prospérité de demain. «?Cependant, à l’heure actuelle, relativement peu d’informations sont disponibles sur l’écosystème des jeunes pousses cleantech dans notre pays. Nous sommes régulièrement interpelés sur l’absence d’un guide du financement pour les start-ups cleantech?», note Eric Plan, secrétaire général de CleantechAlps.

Disponible dès maintenant

Pour y remédier, CleantechAlps, la plateforme de Suisse occidentale de soutien aux technologies propres, a édité un vaste panorama. Sur une petite centaine de pages, il recense et décortique l’écosystème des start-ups vertes dans notre pays. Cette publication détaille également les principaux outils et organismes de financement des start-ups.

La publication est disponible en français, allemand. La version anglaise est prévue pour mi-juillet. Elle peut être visionnée et commandée gratuitement sur www.cleantech-alps.com/etude ou sur l’application mobile de CleantechAlps (Android et iOS). Quelques exemplaires papier sont également disponibles.

Le cluster CleantechAlps a été lancé en juin 2010 à l’initiative des sept cantons de Suisse occidentale (cantons romands et Berne). Soutenue par le Seco, cette véritable porte d’entrée du secteur des cleantech vise également à promouvoir la Suisse occidentale comme pôle européen incontournable en matière de technologies propres.
Rédigé le 23.06.2017 | L' Extension


Donnez votre avis

Les commentaires sont modérés, merci de patienter avant la parution sur le site !

Validation
7 - 10 = 

Développement durable