Publicitéx
Chronique


Les valeurs ajoutées du Genevois français dans le Grand Genève

Tenu au Cercle des Dirigeants d’Entreprises de Genève (CDE), l’Atelier de la Fondation Européenne FEDRE inscrit dans son « Programme régional Léman-Mt Blanc », mettant en évidences les valeurs ajoutées du Genevois français dans le Grand Genève, était vendredii consacré à Archamp-Technopole.

Il a totalement répondu aux attentes de la FEDRE, présidée par Claude Haegi, des responsable d’Archamps-Technopole conduits par Claude Birraux, ancien député, président du Syndicat Mixte d’Aménagement du Genevois en charge des orientations et développements de la Technopole et des participants.

Les intervenants responsables d’organismes et d’entreprises implantées sur le site ont donné de la visibilité à leurs activités trop souvent méconnues. Archamps a un bilan de plus de 20 ans d’activité et un potentiel considérable de développement utile au Grand Genève dans les domaines des sciences du vivant étudiées au sein du BioPark ; de l’innovation raisonnée en micro-électronique, mécatronique et plastronique, traitée dans la plate-forme technologique MIND, spécialiste du transfert de technologie entre les laboratoires et les industriels ; de la formation innovante, en agissant dans des niches très spécialisées suscitant un intérêt mondial.

Cette réunion a permis à plusieurs participants très concernés, de prendre conscience de l’importance de la Technopole et de ce qu’elle peut apporter, en particulier à de jeunes entreprises pour approfondir leurs recherches avant de passer à l’industrialisation. L’ancien (depuis une semaine) Président du Parlement genevois a exprimé son étonnement positif pour la création et le développement d’entreprises et de création d’emplois sur le territoire français.

La réunion était suivie par diverses instances genevoises. La promotion économique, le chef du projet du Grand Genève délégué par M. le Conseiller d’Etat Longchamp, les chambres de commerce de Hte Savoie et de Genève, la Maison de l’Economie d’Annemasse. Le CERN et l’hepia qui ont des partenariats importants avec Archamps intervenaient dans les panels. De nombreuses entreprises suivaient cet atelier.

En ouverture M. Robert Borel, président de l’ARC, s’est complètement inscrit dans la ligne du président de la FEDRE en situant Archamps-Technopole avec sa propre identité et ses particularités uniques, parmi les sites d’Excellence des territoires français d’un Grand Genève représentant des plus-values.
Rédigé le 16.11.2013 | Claude Haegi


Donnez votre avis

Les commentaires sont modérés, merci de patienter avant la parution sur le site !

Validation
2 + 2 = 

Chronique