Publicitéx
Chronique


Le programme de la FEDRE Grand Genève, Leman, Mont-Blanc, c’est quoi ?

C’est l’expression d’une volonté d’apporter une contribution pour une meilleure qualité des relations transfrontalières régionales. Celles-ci se sont dégradées et devenues délicates en fonction de divers événements et décisions françaises et suisses. L’espace régional « Léman, Mont-Blanc » que nous occupons ensemble, nous impose une forme de cohabitation et divers partages répondant aux besoins des uns et des autres.

Plutôt que d’amplifier les crispations, tentons de les aplanir, puis d’avoir des ambitions communes. De vrais problèmes existent qui nécessiteront une approche sereine et objective. D’autres régions d’Europe les connaissent avec certaines similitudes sur l’axe entre la Belgique, le Luxembourg, l’Allemagne, la France et la Suisse. La répartition de la fiscalité et des charges d’infrastructures entre les pays employeurs de frontaliers et ceux de domiciliation est sans doute un point crucial.

Rechercher des solutions

C’est dans cet esprit que la FEDRE prépare dans le cadre de son partenariat avec le Congrès des Pouvoirs locaux et Régionaux du Conseil de l’Europe, dont la délégation suisse est conduite par le Ministre jurassien Philippe Receveur, une conférence pour 2015 abordant ce thème.

Des sites d’excellence francais qui boosteraient la Suisse ?

Cela étonne, mais nous le pensons dans la mesure où l’on se connaîtrait mieux et développerions des projets communs. Pour y parvenir, il faut un certain état d’esprit, une vision. Nos initiatives touchant Archamps Technopole, Arve, Mont-Blanc Industries et Savoie Technolac que nous présenterons en septembre ont été révélatrices du potentiel à disposition pour une mise en route d’actions concrètes. Cette démarche peut être créatrice d’emplois mieux répartis.

Et Evian ?

Là encore prenez un peu de recul. Placez-vous en Chine, Inde, Japon, Amérique du Nord ou du Sud. Les touristes ne viendront-ils que pour Genève, Chamonix-Mt Blanc ou Evian, le Cervin (Matterhorn), pour prendre les noms les plus connus ? Passage à Genève environ 2 jours. L’offre doit être plus large et en ce sens Evian représente un précieux apport.

Le Diamant Alpin ?

C’est la référence territoriale préférée de la FEDRE. Elle a obtenu, il y a quelques années, une distinction du Gouvernement américain. Personne n’est prophète en son pays ! Les américains ont jugé que la mise en exergue de ce riche triangle situé entre Genève, Lyon et Turin représentait un réel intérêt !
Rédigé le 11.07.2014 | Claude Haegi


Donnez votre avis

Les commentaires sont modérés, merci de patienter avant la parution sur le site !

Validation
7 - 5 = 

Chronique