Chronique


Les grands acteurs de la vraie région : Léman Mont-Blanc

Depuis plusieurs mois, la FEDRE développe un programme régional économique transfrontalier, en ayant comme objectif de créer des synergies entre les acteurs économiques les plus performants, créateurs d’innovations et d’emplois dans les deux pays. Nous disposons, dans un périmètre se situant entre la Suisse romande et les Pays de Savoie, dominé par le Mont-Blanc, sommet de l’Europe, et pouvant être géographiquement élargi dans certains secteurs d’activités, d’atouts considérables au niveau de la formation, de la recherche, de l’innovation et des entreprises leaders internationaux. A travers son initiative, la FEDRE veut faire mieux connaître les forces compétitives et sites d’Excellence du territoire français voisin, souvent ignorés. Cette situation devrait nous permettre d’agir en faveur d’un meilleur équilibre économique.

D’Archamps-Technopole à Savoie Technolac, en passant par Arve-Mont-Blanc Industries

A fin 2013, la FEDRE présentait à Genève, Archamps Technopole. Ce fut impressionnant de constater à quel point les activités de recherche, de développements scientifiques et industriels, de formation et des 200 entreprises présentes sur ce site étaient méconnues à Genève.

Plus récemment nous nous tournions vers la Vallée de l’Arve et le label Mont-Blanc Industries d’entreprises Haut-Savoyardes. On y trouve des leaders mondiaux, des forces vives industrielles qui avec l’appui de leurs principaux partenaires banquiers ont su, par exemple, surmonter la crise frappant le décolletage.

Aujourd’hui, nous entrons en Savoie afin de faire connaître en Suisse, Savoie Technolac. Au bout du lac du Bourget, entre Chambéry et Aix-les-Bains, ce pôle d’Excellence a des particularités exceptionnelles. Ce site, créé il y a plus de 30 ans par des visionnaires, est l’expression d’une volonté politique choisissant résolument de jouer un rôle concret dans le domaine du développement durable, en comprenant qu’une action écologique pouvait non seulement préserver l’environnement, mais dynamiser l’économie et générer des emplois.

Un projet énergétique régional consistant !

L’énergie est une composante économique, environnementale et sociale majeure. Elle est devenue l’activité dominante du Technopole, où a été fait le choix de soutenir les énergies renouvelables, en particulier l’énergie solaire et l’efficience énergétique des bâtiments ainsi que l’usage optimal des réseaux. Installé depuis 2006 dans le Technopole, l’Institut National de l’Energie Solaire (INES), soutenu par le CEA (Commissariat à l’Energie Atomique) qui a concrètement introduit, à côté de sa mission pour l’énergie atomique, une démarche volontariste en faveur des énergies alternatives, est un centre dont le résultat des travaux peut rendre le photovoltaïque français et européen, compétitif au niveau international. Sa plate-forme de recherche « énergie-bâtiment » est le n°3 mondial. Toutes les entreprises et organisations se trouvant à Technolac sont peu ou prou imprégnées par l’esprit de cette démarche.

4000 salariés et 5000 étudiants en osmose

Avoir réuni 230 entreprises dont une moitié est tournée vers les énergies et l’autre touchant à tous les secteurs innovants ; 4000 employés, chercheurs, ingénieurs, partenaires, financeurs ; et 5000 étudiants de l’Université de Savoie Mont-Blanc, donnent un souffle fabuleux à cette démarche.

Il ne fait pas de doute que les « Technopolitains » de ce site d’Excellence disposent au Bourget-du-Lac entre lac et montagnes d’un cadre de vie stimulant !

La Suisse a l’ambition de promouvoir les nouvelles énergies renouvelables, qui devraient contribuer à sa sortie du nucléaire. Sans aller si loin, elle doit au moins étoffer son mix énergétique. Mais pour permettre au nouveau renouvelable de représenter un apport quantitatif un peu substantiel, la Suisse se doit de saisir toutes les opportunités de partenariats avec les pôles les plus avancés. Savoie Technolac en est un. Les quelques liens existants entre les acteurs concernés, pourraient être repris dans le cadre d’un programme régional englobant, au moins toute la zone Léman Mont-Blanc, comprenant la Suisse romande et le Sillon Alpin. Un projet qui stimule, qui répond aux besoins économiques et écologiques, qui soit cohérent avec les déclarations transfrontalières d’intentions politiques en faveur du développement durable, mais qui conduit à des actions concrètes grâce aux technologies mises au point par les centres de recherches et aux entreprises dont le savoir-faire et la volonté permettra d’être opérationnels. Le CERN, à cheval sur la frontière franco-suisse, a maintenant un rayonnement mondial, mais il a toujours été disponible pour soutenir des projets régionaux. Il ne refuserait certainement pas celui-ci. Le moment est venu de créer d’ambitieuses synergies. Savoie Technolac offre une heureuse opportunité.
Rédigé le 13.10.2014 | Claude Haegi


Donnez votre avis

Les commentaires sont modérés, merci de patienter avant la parution sur le site !

Validation
3 - 7 = 

Chronique